Convention USF 2022 les 5 et 6 octobre à Lyon

Partager l'article :

Retrouvez dans cet article :

La RSE / Responsabilité Sociétale des Entreprises est devenue incontournable dans l’évaluation des fournisseurs. Les Responsables Achats sont confrontés à des sources multiples de data et à un manque de temps pour mener à bien ce travail. Découvrez les bienfaits d’une démarche RSE tant à votre niveau qu’à celui de vos tiers, et identifiez les différentes sources et méthodes de collecte des données RSE.

Quelques données sur la RSE

Seulement 39% des entreprises évaluent leurs fournisseurs sur le plan de la RSE. Le frein principal au développement de la RSE est le manque de standardisation et de leadership en termes de données. 70% des impacts RSE des entreprises émanent des activités de leurs tiers fournisseurs, il est donc important d’y porter une grande attention.

Le lien entre croissance et RSE est avérée pour les entreprises, il est donc leur intérêt de se conformer à des standards de qualité élevée. Il existe en effet une corrélation positive entre la performance économique et l’engagement responsable.

Dès 2023, des directives imposeront la publication de données RSE aux entreprises de plus de 250 salariés.

Construction du consensus de la norme ISO 26000

Attentes et enjeux des parties prenantes

Les représentants des consommateurs souhaitaient développer une norme d’exigence permettant de vérifier les démarches et les engagements des entreprises.

Les ONG souhaitaient également des repères pour permettre au grand public de différencier les entreprises responsables.

Les représentants des travailleurs ont considéré la norme comme un outil supplémentaire pour promouvoir et favoriser l’application des conventions de l’OIT.

Les représentants de l’industrie quant à eux souhaitaient que ce cadre international présente la flexibilité nécessaire à la prise en compte des spécificités de chaque contexte.

Les industriels américains souhaitaient faire reconnaître les actions de philanthropie comme relevant de la RSE. Face à cette approche les européens souhaitaient la considérer comme un plus, qui ne remplace pas la prise en charge de la responsabilité des entreprises sur leurs activités propres.

rse norme iso 26000

Cependant, il faut garder en tête que l’ISO 26000 n’est pas une norme certifiable. Les réponses en termes de RS dépendent du contexte de chaque organisation. C’est une norme de comportement qui s’inscrit dans le champ de la rationalité substantive (ce qu’il est possible de faire compte tenu du contexte contraignant). Elle définit des principes sur lesquels une entreprise doit s’appuyer pour identifier ses principaux enjeux RSE en prenant en compte les besoins et attentes des parties prenantes.

Comment l’Afnor aide les entreprises à mettre en place leur stratégie RSE ?

Structurer et évaluer sa démarche RSE

La politique RSE du groupe AFNOR (Association Française de NORmalisation) s’appuie sur 4 piliers : Éthique, Bien-être des collaborateurs, Environnement et Développement des territoires.

Premier organisme certificateur en France, l’Afnor décerne des labels à des entreprises évaluées dans le domaine de la RSE depuis 2012, et édite aussi des Guides d’évaluation ou de bonnes pratiques.

L’évaluation des pratiques de Responsabilité Sociale et Sociétale des Entreprises est un critère qui doit entrer en considération dans vos choix de fournisseurs, car leurs pratiques impactent votre entreprise tant en termes financiers qu’en termes de réputation.

Mettre en œuvre la démarche RSE

Quelques conseils pour les entreprises :

  • Définir la stratégie RSE de votre entreprise au regard des grands enjeux identifiés lors du diagnostic.
  • Identifier les principales parties prenantes, leurs besoins et attentes.
  • Questionner les valeurs et la vision.
  • Définir les objectifs RSE stratégiques.
  • Construire le plan d’actions RSE à court et moyen termes en fonction des objectifs.
  • Les actions RSE à mener à court et moyen termes seront précisées : les moyens techniques et humains à mobiliser seront formalisés et les interlocuteurs / porteurs de projets identifiés.
  • Définition de l’organisation à mettre en œuvre : déploiement, communication.
  • Définition des premiers indicateurs RSE.

L’engagement RSE lié au label Engagé RSE de l’AFNOR suppose transparence et comportement éthique, ainsi que redevabilité et reconnaissance des intérêts des parties prenantes.

L’engagement réciproque, levier de la transformation responsable

L’Indice de Bien-Être au Travail (IBET) est un modèle d’analyse quantitative d’impact de la performance sociale, qui mesure à partir des données RH l’évolution du niveau d’engagement / de désengagement des collaborateurs et de l’employeur dans le temps, sur différentes activités, métiers et mailles socio organisationnelles. Il permet également à l’entreprise de positionner son IBET par rapport à celui de son secteur d’activité. Il s’articule avec un Référentiel de Vigilance Managériale.

Ses champs d’application sont les suivants :

  • Responsabilité sociale et sociétale de l’entreprise,
  • Engagement et Marque Employeur,
  • Transformations responsables,
  • Performance Expérience Collaborateurs,
  • Prévention en santé, sécurité, employabilité, Santé et Qualité de Vie au Travail,
  • Mobilisation Managériale.
rse ibet

Le désengagement se mesure sur la base des marqueurs de gravité réciproques de Santé/Sécurité/Employabilité suivants :

  • la Non Disponibilité liée à l’arrêt de travail de sant&eac