Convention USF 2022 les 5 et 6 octobre à Lyon

Partager l'article :

Altares prend régulièrement la parole au sein de l'écosystème des entreprises, afin de leur proposer son expertise. A cet égard, Laurent Luce, notre responsable Marketing Produits a été interviewé pour le journal Option Finance, sur le risque RSE. Retrouvez ci-dessous la retranscription de cette entrevue.
Altares prend régulièrement la parole au sein de l'écosystème des entreprises, afin de leur proposer son expertise. A cet égard, Laurent Luce, notre responsable Marketing Produits a été interviewé pour le journal Option Finance, sur le risque RSE. Retrouvez ci-dessous la retranscription de cette entrevue.

Retrouvez dans cet article :

Encore difficile à mesurer faute de standard disponible, le calcul du risque RSE des entreprises s’impose pourtant de plus en plus. Les prestataires de l’information d’entreprise déjà spécialistes des données relatives à la « compliance » commencent à se positionner en développant de nouvelles offres.

Bien que la responsabilité sociétale des entreprises (RSE) soit devenue incontournable dans l’évaluation des fournisseurs, seulement 39 % des entreprises s’en préoccupent vraiment et réalisent des démarches pour obtenir ces évaluations, selon Altares. Le manque de standardisation et de leadership en termes de données est encore, à l’heure actuelle, le principal frein au développement de la RSE. Pourtant, les entreprises vont devoir s’y contraindre, notamment au regard des évolutions réglementaires sur le sujet.
A l’heure actuelle en France, seules les entreprises cotées ont l’obligation d’intégrer dans leur déclaration de performance extra-financière (DPEF) les actions qu’elles mènent en termes de RSE. Ces dernières sont en lien avec les 17 objectifs de développement durable fixés en 2015 par les Nations Unies. […]

« Pour autant, les actions déclarées dans la DPEF portent uniquement sur les démarches RSE que les entreprises réalisent en interne », précise Laurent Luce. « Or, dans le cadre de leur démarche RSE, il est important que les entreprises mesurent également leur empreinte carbone, sachant que 70 % de cette empreinte relève de leurs actions amont et en particulier de leurs fournisseurs. Elles doivent pouvoir identifier l’empreinte carbone de leurs fournisseurs. » […]

Une connaissance nécessaire de l’engagement et du risque RSE de ses partenaires

Pour évaluer la qualité et le risque RSE de leurs fournisseurs, les entreprises ont la possibilité de recourir à un prestataire spécialisé dans la mesure de la « durabilité » des organisations tel qu’Ecovadis. « A cet effet, nous envoyons à leurs fournisseurs un questionnaire adapté au secteur d’activité de l’entreprise, à sa taille, etc., explique Bettina Grabmayr, methodology & institutional relations director chez Ecovadis. A partir des réponses que nous vérifions systématiquement, nous évaluons les politiques RSE mises en place, les actions réalisées et les engagements pris. Ces analyses nous permettent ensuite de fournir un score sur la performance environnementale, sociale et éthique de l’entreprise. ». Ce score permet d’évaluer le risque RSE représenté par un partenaire.
[…] « Face à leur devoir de vigilance notamment, nous nous sommes rendu compte que les responsables achats souhaitaient connaître le score RSE de leurs fournisseurs », poursuit Laurent Luce. « C’est la raison pour laquelle depuis novembre dernier, nous intégrons le questionnaire RSE d’Ecovadis sur notre plateforme de compliance indueD, relatives aux informations de due diligence. » […]

Des questionnaires dédiés pour mesurer le risque RSE

Cette intégration des données RSE dans les offres des prestataires de l’information d’entreprises illustre la volonté de ces derniers de se positionner sur le marché des informations extra-financières. […] Certains prestataires de l’information d’entreprise ont donc développé leur propre questionnaire RSE, à l’instar
d’Altares. « Notre questionnaire, simple à remplir, respecte également les 17 ODD », précise Laurent
Luce. « Nous mettons également à la disposition des entreprises de la data RSE sur leurs contreparties. » Dans ce questionnaire, Altares a déterminé 13 critères relatifs, par exemple, à la gestion de l’eau, à la biodiversité, à l’engagement contre le risque climatique mais aussi à la relation au travail, à la sécurité et à la santé, à la formation, au comportement corporate des managers, aux droits des actionnaires, etc. […]

Un score RSE propre aux prestataires de l’information d’entreprise

Altares vient tout juste de mettre sur le marché son score DB ESG data. « Il s’agit d’un score RSE de 1 à 5 que nous calculons via notre questionnaire RSE envoyé aux fournisseurs ou via les data entreprises dont nous disposons déjà », ajoute Laurent Luce. […] « Aujourd’hui, grâce à nos data et à ces questionnaires, nous avons déjà un score RSE pour près de 2,6 millions d’entreprises en France et 25 millions d’entreprises dans le monde. »

Ainsi, bien que la maturité RSE des entreprises ne soit pas encore complètement atteinte, les prestataires du marché se mettent en ordre de bataille pour être en mesure de répondre à leurs besoins à venir sur le sujet. Le risque RSE, s’il n’est pas encore réglementé, fera bientôt partie intégrante de l’évaluation des tiers.