Lors de la faillite de l’établissement, le FSB a rencontré d’importantes difficultés pour identifier les entités légales engagées dans les transactions financières