Convention USF 2022 les 5 et 6 octobre à Lyon

Étude Deloitte Altares sur les entreprises en difficulté en France en 2020

116 pages

60 minutes de lecture

Étude Deloitte Altares sur les entreprises en difficulté en France en 2020

L’Entreprise en difficulté en France en 2020 : des entreprises asymptomatiques face à la pandémie ?

La 16ème étude annuelle « L’Entreprise en difficulté en France en 2020 » réalisée par Deloitte en partenariat avec Altares, dresse un bilan de la santé des entreprises françaises en 2020. Cette nouvelle édition fait apparaitre un état « asymptomatique » des entreprises en France avec une baisse historique des procédures collectives (-38%), en dépit d’une chute de 8% du PIB. Si le nombre de ces procédures a fortement baissé en 2020, le nombre d’emplois concernés a, quant à lui, triplé. L’étude pose la question de savoir à quel moment l’effet boomerang aura lieu au vu de la poursuite de la tendance sur le 1er trimestre 2021.

Téléchargez la publication

    • Hidden
    • Hidden
    • Hidden
    • Hidden
    • Hidden
    • Hidden
    • Hidden
    • Hidden
    • Hidden
    • Hidden
    • Hidden
    • Hidden
    • Hidden
    • Hidden
    • Hidden
    • Hidden
    • Hidden
    • Hidden
    • Hidden
    • Hidden
    • Hidden
    • Hidden
    • Hidden
    • Hidden
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
* Champ obligatoire, « Les informations suivies d’un astérisque doivent obligatoirement être renseignées. En cliquant sur « Envoyer », vous consentez au traitement des données à caractère personnel par ALTARES – D&B, en tant que responsable de traitement, à des fins de gestion de votre demandes d’envoi de la publication. Les données à caractère personnel vous concernant pourront être conservées 3 ans à compter de la collecte. Vous pouvez exercer vos droits, d’opposition, d’accès, de rectification, de limitation, de portabilité et d’effacement en nous contactant à l’adresse [email protected] En cas de litige, vous disposez également d’un droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL.»