Etude défaillances et sauvegardes d’entreprises

Etude défaillances et sauvegardes d’entreprises 2ème trimestre 2019

2ème trimestre 2019

La société Altares présente son étude sur les défaillances d’entreprises au 2ème trimestre 2019

12 347 défaillances d’entreprises enregistrées ce 2e trimestre 2019 (-3,1% par rapport au 2ème trimestre 2018)

« Mais les très petites entreprises résistent plus difficilement et trois grandes PME-ETI tombent chaque semaine menaçant davantage d’emplois.»

Télécharger l’étude

* Champ obligatoire,
« Les informations suivies d’un astérisque doivent obligatoirement être renseignées. En cliquant sur « Envoyer », vous consentez au traitement des données à caractère personnel par ALTARES – D&B, en tant que responsable de traitement, à des fins de gestion des demandes d’envoi du livre blanc.

Les données à caractère personnel vous concernant pourront être conservées 3 ans à compter de la collecte. Vous pouvez exercer vos droits, d’opposition, d’accès, de rectification, de limitation, de portabilité et d’effacement en nous contactant à l’adresse [email protected] En cas de litige, vous disposez également d’un droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL.»

12 347 défaillances d’entreprises enregistrées ce 2e trimestre 2019 (-3,1% par rapport au 2ème trimestre 2018)

« Mais les très petites entreprises résistent plus difficilement et trois grandes PME-ETI tombent chaque semaine menaçant davantage d’emplois.»

« Il y a un an, soit quasiment six mois avant le début du mouvement des “gilets jaunes”, les défaillances d’entreprises amorçaient une augmentation qui allait se poursuivre jusqu’en fin d’année ; décembre était même le mois de clôture annuel le plus sinistré depuis 2015. Le premier semestre 2019 s’annonçait donc compliqué et le mois de janvier (+11%) semblait confirmer » rappelle Thierry Millon, Directeur des études Altares.

« En réalité, si la forte sinistralité ce premier mois de l’année avait effacé l’excellent chiffre de début 2018, le nombre de défaillances de janvier 2019 était encore sur un plus bas à dix ans. Le premier trimestre passait finalement au vert (-1%). Le dispositif d’aides mis en place par les pouvoirs publics à partir de fin novembre 2018 semble avoir permis aux « petits » entrepreneurs de tenir. Sur le deuxième trimestre, le nombre d’entreprises tombées en défaillance recule encore (-3,1%). Les mesures d’accompagnement qui courraient jusqu’à fin avril 2019 avaient été prolongées jusqu’à fin juin.

Alors, le plus dur est-il passé ? »

Télécharger l’étude

Les Défaillances d’entreprises en région au 2ème trimestre 2019