défaillances d'entreprises 3eme trimestre

Étude Défaillances et sauvegardes d’entreprises : 3ème trimestre 2023

18 octobre 2023

Sommaire

Altares dévoile aujourd’hui les chiffres des défaillances d’entreprises 3eme trimestre 2023 en France.

  • Près de 11 000 défaillances au 3ème trimestre, en augmentation de 23 % par rapport au T3 2022
  • En moyenne, 4500 entreprises font défaut chaque mois depuis janvier
  • La proportion de PME-ETI (8,2 %) est au plus haut depuis le T3 2010
  • Plus de 37 000 emplois menacés, un seuil jamais dépassé depuis le T3 2016
  • Epiceries, coiffeurs, garagistes, transporteurs interurbains à des niveaux records sur plus de 10 ans
  • Les Hauts-de-France retrouvent des couleurs, l’Ile-de-France résiste, l’Auvergne-Rhône-Alpes décroche.

La hausse globale ralentit cependant pour la première fois depuis 2022.

Un nombre de défaillances d’entreprises au plus haut depuis 2018

Thierry Millon, directeur des études Altares : « Depuis début 2022, le nombre de défaillances bondissait en moyenne de 47 % chaque trimestre. Un taux aussi élevé sur une si longue période est inédit, mais rappelons qu’en 2021, les défauts étaient aussi au plus bas depuis 35 ans. A l’issue de ce 3ème trimestre, la hausse (de 23 %) ralentit et les prochains trimestres pourraient également connaître des augmentations plus modérées.

Depuis le début de l’année 2023, sur 9 mois glissés, la France enregistre 41 000 défaillances, soit une moyenne de 4550 défauts chaque mois. Un niveau attendu, qui nous projette aux environs des 55 000 procédures en fin d’année, après un dernier trimestre qui devrait confirmer la décélération observée cet été. »

10 979 entreprises sont tombées en défaillance entre le 1er juillet et le 30 septembre 2023, soit une hausse de 23 % par rapport à la même période de 2022. Ce nombre approche celui de l’été 2018 (11 563). Sur 12 mois glissés, le cap des 53 000 entreprises défaillantes est franchi, un nombre revenu à son niveau de l’automne 2019.

Le nombre de liquidations judiciaires (7883) est proche de celui enregistré au cours de l’été 2016 (7850). Il n’augmente plus que de 19 % après s’être envolé de plus de 70 % au cours de l’été 2022. Plus des trois quarts des entreprises liquidées comptent moins de trois salariés.

Des défaillances de PME-ETI en forte hausse

Thierry Millon poursuit : « Les PME-ETI suscitent toutefois une attention particulière. Très fragilisées dès 2022, elles représentent désormais 8,2 % des défauts. C’est 2 % de plus qu’en été 2019 et c’est aussi le taux le plus élevé depuis la crise financière. Dans ces conditions, le nombre d’emplois menacés au 3ème trimestre repasse la barre des 37 000 pour la première fois depuis sept ans. »

En hausse de 32 %, le niveau de défauts des PME-ETI se rapproche des référentiels de la crise financière.

A l’issue de 2023, le prévisionnel de 55 000 défauts est encore envisageable.

Téléchargez gratuitement l’étude des défaillances d’entreprises 3eme trimestre 2023.

Altares Dun & Bradstreet

Altares Dun & Bradstreet

Expert de l’information sur les entreprises, Altares collecte, structure, analyse et enrichit les données BtoB afin de les rendre « intelligentes » et faciliter la prise de décision pour les directions générales et opérationnelles des entreprises. Le groupe propose son expertise sur toute la chaine de valeur de la data. Partenaire exclusif en France, au Benelux et au Maghreb de Dun & Bradstreet, 1er réseau international d’informations BtoB, Altares se positionne comme le partenaire de référence des grands comptes, ETI, PME et organisations publiques, en leur offrant un accès privilégié à ses bases de données sur 500 millions d’entreprises dans 220 pays.

Bienvenu sur notre espace d’aide en ligne, veuillez choisir une des options ci-dessous.

Prenez rendez-vous avec un expert