Étude de défaillances et sauvegardes des entreprises en France – T4 et bilan 2022

Etude Altares sur les retards de paiement en France et en Europe aux 1e et 2e Trim 2018

26 septembre 2018

Partager l'article :

Sommaire

[fusion_builder_container hundred_percent= »no » equal_height_columns= »no » menu_anchor= » » hide_on_mobile= »small-visibility,medium-visibility,large-visibility » class= » » id= » » background_color= » » background_image= » » background_position= »center center » background_repeat= »no-repeat » fade= »no » background_parallax= »none » enable_mobile= »no » parallax_speed= »0.3″ video_mp4= » » video_webm= » » video_ogv= » » video_url= » » video_aspect_ratio= »16:9″ video_loop= »yes » video_mute= »yes » video_preview_image= » » border_size= » » border_color= » » border_style= »solid » margin_top= » » margin_bottom= » » padding_top= » » padding_right= » » padding_bottom= » » padding_left= » »][fusion_builder_row][fusion_builder_column type= »1_1″ layout= »1_1″ spacing= » » center_content= »no » hover_type= »none » link= » » min_height= » » hide_on_mobile= »small-visibility,medium-visibility,large-visibility » class= » » id= » » background_color= » » background_image= » » background_position= »left top » background_repeat= »no-repeat » border_size= »0″ border_color= » » border_style= »solid » border_position= »all » padding_top= » » padding_right= » » padding_bottom= » » padding_left= » » dimension_margin= » » animation_type= » » animation_direction= »left » animation_speed= »0.3″ animation_offset= » » last= »no »][fusion_text columns= » » column_min_width= » » column_spacing= » » rule_style= »default » rule_size= » » rule_color= » » class= » » id= » »]

Les paiements se durcissent de nouveau en Europe.

Après avoir approché 15 jours de 2013 à 2015, les retards de paiement des entreprises européennes ont reculé progressivement jusqu’à passer sous le seuil des 13 jours en début d’année 2018. Mais, le deuxième trimestre refroidit l’enthousiasme des fournisseurs et sous-traitants ; les règlements sont de nouveau décalés de plus de 13 jours. Moins d’un client européen sur deux (46,1%) paye l’ensemble de ses factures à l’heure.

« En dépit des efforts de l’Union Européenne, les retards de paiement sont toujours un problème majeur pour la plupart des petites et moyennes entreprises en Europe. En moyenne, 8.6% des clients européens attendent plus de 30 jours après l’échéance pour payer leurs fournisseurs. Ce taux, au plus haut depuis plus d’un an, est l’illustration d’une économie peu sereine, en particulier au Royaume-Uni et en Italie. » relève Thierry MILLON, Directeur des études Altares-D&B.

[/fusion_text][fusion_button link= »https://www.altares.com/download/24120/ » text_transform= » » title= » » target= »_self » link_attributes= » » alignment= »center » modal= » » hide_on_mobile= »small-visibility,medium-visibility,large-visibility » class= » » id= » » color= »custom » button_gradient_top_color= »#25cad3″ button_gradient_bottom_color= »#25cad3″ button_gradient_top_color_hover= »#ffffff » button_gradient_bottom_color_hover= »#ffffff » accent_color= »#ffffff » accent_hover_color= »#25cad3″ type= » » bevel_color= » » border_width= » » size= »large » stretch= »default » shape= » » icon= » » icon_position= »left » icon_divider= »no » animation_type= » » animation_direction= »left » animation_speed= »0.3″ animation_offset= » »]Télécharger le Communiqué de Presse[/fusion_button][/fusion_builder_column][/fusion_builder_row][/fusion_builder_container]

Altares Dun & Bradstreet

Altares Dun & Bradstreet

Expert de l’information sur les entreprises, Altares collecte, structure, analyse et enrichit les données BtoB afin de les rendre « intelligentes » et faciliter la prise de décision pour les directions générales et opérationnelles des entreprises. Le groupe propose son expertise sur toute la chaine de valeur de la data. Partenaire exclusif en France, au Benelux et au Maghreb de Dun & Bradstreet, 1er réseau international d’informations BtoB, Altares se positionne comme le partenaire de référence des grands comptes, ETI, PME et organisations publiques, en leur offrant un accès privilégié à ses bases de données sur 500 millions d’entreprises dans 220 pays.