Dans l’euphorie de la création de leur entreprise, les dirigeants sont peu nombreux à envisager le risque de la perte d’emploi.  C’est pourtant 50.000 dirigeants qui ont perdu leur emploi en France en 2017 (en baisse de 9,2% par rapport à l’année précédente), selon l’Observatoire de l’emploi des entrepreneurs, réalisé par GSC et Altares. Combien d’entre eux avaient souscrit à une assurance-chômage ?
Aujourd’hui, contrairement aux salariés, cette couverture n’est pas obligatoire. Elle est à la liberté du dirigeant, et dans les faits peu souscrivent…

Télécharger l’article