En amélioration constante ces dernières années, les retards de paiement des entreprises en Europe sont à nouveau sur la mauvaise pente selon les résultats de l’étude Altares. La France demeure au troisième rang des bons élèves. Depuis 2015, les retards de paiement y ont été réduits de près de trois jours, mais l’Hexagone marque le pas au deuxième trimestre 2018.

Télécharger l’article