Emmanuel Brayda, Responsable Méthodes et Référentiels et Responsable SI Achats Groupe est intervenu aux côtés d’Altares sur le Salon AP Connect pour partager son retour d’expérience sur la mise en place de la solution Business Add-On. Il a pris le temps de répondre à nos questions.

Quelle était la  problématique de la coopérative Sodiaal ?

A l’image de beaucoup de sociétés s’étant essentiellement développées par croissance externe, notre Groupe s’est retrouvé avec de nombreux systèmes d’information hétéroclites. En ce qui concernait la gestion de nos fournisseurs, nous utilisions 6 référentiels différents et surtout autonomes, ce qui ne nous permettait pas de consolider les données et de les harmoniser pour l’ensemble des entités. Evidemment, cela posait un vrai problème de reporting Achats au niveau Groupe.

En 2016, parallèlement à cette problématique, Sodiaal lance le projet « Racing », dédié au remplacement de la solution de comptabilité « Coda », utilisée par plusieurs entités. Le choix se porte sur la mise en place d’un nouvel ERP SAP, se positionnant comme « maître » sur les données de base centralisées, en commençant par les données fournisseurs. L’idée étant que cette étape serait la première brique du futur système d’information mutualisé et harmonisé pour le Groupe.

Nous aurions pu nous arrêter là. Mais nous souhaitions disposer d’une solution, compatible SAP, rapide en termes d’implémentation et non intrusive, ne demandant aucun développement spécifique par rapport à nos systèmes d’information.

Quels étaient vos objectifs ?

Nos objectifs étaient multiples. Il s’agissait de centraliser sur une seule application le référentiel de tous les fournisseurs pour le Groupe, d’optimiser les achats en appliquant des conditions favorables négociées par le groupe tout en garantissant l’unicité et la bonne hiérarchie des fournisseurs. Et au final, de permettre le fonctionnement des outils périphériques utilisant les fournisseurs (processus approvisionnement, référencement fournisseur / article, compatibilité …)

Pour quelle solution avez-vous opté ?

Nous avons opté pour la solution Business Add-On, une solution de gestion du référentiel Tiers dans SAP, connectée en temps réel à la base de données mondiale de Dun & Bradstreet qui offre un accès privilégié aux données sur plus de 300 millions d’entreprises dans 220 pays. Elle nous garantit l’unicité des tiers via le DUNS-Number.

Quelles ont été les étapes de votre projet ?

En premier lieu, Altares a réalisé le diagnostic de notre base de 40 000 fournisseurs. Ensuite, ensemble nous avons nettoyé notre base en supprimant les 1 600 doublons et les 4 500 fournisseurs inactifs et en éliminant les fournisseurs dont les informations n’étaient plus à jour.

Puis, nous avons mis en place des règles de gestion interne Métier sur le périmètre des fournisseurs à garder dans la base. Ce qui nous a permis de passer de 4 000 fournisseurs à 12 000 au démarrage.

En parallèle, nous avons créé la « Cellule Référentiel MeRe* »  qui a pour mission de délivrer un service unique et incontournable de gestion des fournisseurs à toutes les entités du Groupe.

Aujourd’hui nous avons mis en place un Workflow de gestion centralisée des fournisseurs. Toute demande de création d’un fournisseur est adressée à la cellule « MeRe », qui, via la solution Business Add-On d’Altares, valide et crée le fournisseur, puis le partage sur le nouveau système SAP.

Cette solution vous a t-elle permis de répondre à vos objectifs ?

Nous avons mis en production Business Add-On en février 2017, et nous disposons  aujourd’hui d’une base fournisseurs propre, fiabilisée et actualisée en quasi temps réel. En  l’espace de deux ans, cette base s’est bien développée puisque nous comptons actuellement environ 20 000 fournisseurs.

La solution Business Add-On nous apporte une vraie valeur ajoutée  et nous en sommes pleinement satisfaits.

*MeRe : Méthodes et Référentiels

La coopérative Sodiaal en quelques chiffres :

  • 1ère coopérative laitière française, 3ème européenne et 5ème mondiale
  • Des marques de renommée internationale (Candia, Yoplait, Entremont…)
  • Plus de 20 000 sociétaires producteurs sur plus de 11 500 exploitations réparties dans 70 départements
  • Un chiffre d’affaire de 5,1 milliards d’euros
  • Compte 9 100 salariés