Le Coronavirus n’offre pas d’option à l’Europe, il faut sauver des vies. Des mesures drastiques sont prises à cet effet, notamment la mise en place du confinement des populations. Mais ces dispositifs de lutte contre l’épidémie ont des répercussions économiques majeures. Dans ces conditions inédites, Altares organise la continuité de ses activités pour maintenir un niveau de qualité de données irréprochable et des modèles de notation éprouvés. Effectivement, nos process et modèles sont robustes !

Les Data Scientists d’Altares-D&B nous expliquent pourquoi à travers 8 questions fréquemment posées.

Quelle est votre vision de l’impact économique du Coronavirus sur les entreprises ?

En décembre 2019, le virus et son impact économique semblaient lointains pour les français, ils sont aujourd’hui devenus bien réels. A compter du 16 mars 2020, date de début du confinement, notre économie s’est brutalement arrêtée. Sans revenus du jour au lendemain, d’innombrables entreprises dépendent désormais de leur trésorerie et du soutien de l’État. L’impact est majeur, et plus cette paralysie durera, plus les conséquences seront graves.

Quelle est l’utilité des tableaux de bord et des notations d’Altares en ces temps exceptionnels ?

Nos modèles peuvent résister à des périodes économiques difficiles, le passé nous l’a prouvé. Lors de la crise financière de 2008, l’économie mondiale s’est brutalement ralentie. Quelques années plus tard, la crise étant derrière nous, nous avons comparé les faillites prévues à l’époque avec la réalité : nos prévisions se sont avérées fiables.

Vous pouvez faire confiance à nos tableaux de bord et à nos notations, même en ces temps de crise.

Les enseignements tirés des données historiques – tant factuelles que dérivées – sont-ils toujours valables pour prédire l’avenir en cette période exceptionnelle ?

Nos données sont toujours correctes et servent de base fiable pour les prévisions. Mais le contexte exceptionnel que nous connaissons aujourd’hui rend parfois les prévisions un peu plus difficiles. C’est pourquoi, en plus de nos données et de nos scores auxquels les entreprises peuvent se fier, nous recommandons à nos clients de faire preuve de bon sens et de se tenir bien informés de l’actualité. Il s’agit de faire preuve d’une grande vigilance et de porter un regard plus critique sur les mêmes données et les mêmes scores. Par exemple, dans le cas d’un score de la classe de risque 3 (notes de 9 à 11/20), il est bon d’être un peu plus prudent avec la limite d’encours, surtout si vous remarquez que le comportement de paiement de votre client commence à changer et à montrer des retards.

Comment puis-je évaluer mon portefeuille actuel de clients et de fournisseurs dans cette situation très exceptionnelle ?

Les données, les évaluations et les modèles sont plus fiables que jamais, mais il est aujourd’hui plus difficile d’interpréter ces informations. Comment, par exemple, considérez-vous un capital négatif ou une structure capitalistique complexe ? Par le passé, vous n’y avez peut-être pas prêté grande attention, mais en est-il de même aujourd’hui ?  Il est désormais sage de procéder à une évaluation plus approfondie et plus critique que vous n’en aviez l’habitude auparavant.

Dans quel délai pourrez-vous nous donner un aperçu clair du nombre d’entreprises qui aura pu être impacté ?

Ce n’est que lorsque l’économie sera remise à flot que nous pourrons revenir sur ce qui s’est passé et vous apporter une analyse. Par exemple, au lendemain de la crise financière de 2008, il est apparu que de nombreuses sociétés mères se sont relativement vite séparées de leurs filiales, ce qui n’était pas prévu. Afin de détecter et d’analyser de tels comportements à un stade précoce, notre équipe de Data Scientists se réunit quotidiennement pour vous permettre d’anticiper les événements.

Si je veux passer au crible un client / fournisseur, combien de temps faut-il avant de recevoir la recherche ou l’analyse ?

Notre façon de travailler et de répondre aux demandes de nos clients n’est pas différente de celle en temps normal, excepté lorsque notre analyse dépend de données provenant de tiers : nous ne pouvons alors pas vous garantir le délai de livraison habituel. N’hésitez pas à nous demander une évaluation sur mesure. Nous examinerons de très près des informations telles que la structure capitalistique ou les capitaux propres. Peut-être identifierons-nous des risques que vous n’avez pas encore vus ou des éléments qui pourront vous conforter et vous rassurer.

Quelles branches d’activité présentent actuellement un risque plus élevé ? Le score de risque du secteur va-t-il également changer ?

Dans son point de conjoncture du 9 avril, l’INSEE calculait que l’activité économique française était en baisse de 36 % par rapport à une situation normale. Le secteur marchand est plus particulièrement affecté avec un recul d’activité de l’ordre de 42 %, principalement dans le commerce, les services de transports, l’Information – Communication ou encore l’hébergement – restauration. L’industrie manufacturière décrocherait quant à elle de 44 %. L’industrie agroalimentaire devant satisfaire la demande de biens essentiels, résiste mieux. L’arrêt partiel ou total des chantiers affecte fortement la construction.

Nous aimerions être plus précis que cela. C’est pourquoi nous sommes en train de mettre en relation toutes les données historiques que nous possédons avec les données macro-économiques. Si la Banque Centrale Européenne donne une prévision générale de l’impact de la crise du Coronavirus sur le PIB à court terme, nous aimerions pouvoir définir l’impact spécifique par secteur. Nous travaillons actuellement d’arrache-pied sur ce point. D’autre part, si vous faites actuellement beaucoup de business avec des pays hors d’Europe, nous vous recommandons d’examiner les risques actuels par pays disponibles dans notre rapport « Country Insight Report ».

Comment Altares peut-il nous aider à mieux appréhender les risques à l’heure actuelle ?

Avec la pandémie de Covid-19, les entreprises ont plus que jamais besoin de visibilité sur la santé financière de leurs clients, fournisseurs et partenaires pour assurer la poursuite de leurs activités. C’est pour les accompagner au mieux dans cette période difficile et les aider à limiter les répercussions économiques qu’Altares a fait le choix de mettre son expertise en matière d’information d‘entreprises au service de tous. Altares ouvre, du 2 avril au 30 juin 2020, gratuitement et sans engagement un accès à sa plateforme intuiz+, la solution d’informations identitaires, légales et financières sur plus de 20 millions d’entreprises françaises. Nous proposons également un service de diagnostic gratuit en ligne d’évaluation du risque de votre portefeuille de tiers : le DiagOnline.

Ces services sont disponibles sur le site www.altares.com.