Le nouveau connecteur Altares de la solution de gestion du poste clients Eloficash combine « le meilleur des deux mondes », la data Altares et l’application web de Covline, pour gagner en résilience et performance dans le credit & risk management !

Dans un contexte économique incertain, le DAF (Directeur Administratif et Financier) et le credit manager, confrontés à des défis sans précédent, doivent avoir les « bonnes » données, exploitées par la « bonne » solution applicative, pour prendre les « bonnes » décisions au « bon moment » et ainsi optimiser, de manière équilibrée, la rentrée de cash et les relations clients de leur entreprise. Afin de protéger les entreprises des risques accrus d’allongement des délais de paiement et de défaillances de leurs clients locaux ou internationaux, le logiciel de recouvrement Eloficash de l’éditeur Covline s’enrichit aujourd’hui d’un nouveau connecteur Altares permettant d’accéder à toute l’information légale et financière sur les sociétés françaises, disponibles sur le portail web intuiz+ et de participer à l’observatoire des comportements de paiement, le DunTrade®. A la clé pour le DAF ou le credit manager, une surveillance en temps réel de la solvabilité de ses clients par le biais des indicateurs les plus pertinents – notamment le score de défaillance et le comportement de paiement (Paydex) – qui lui assurent de gagner en visibilité, anticipation et réactivité dans ses actions de recouvrement et d’accélération des encaissements.

La data « intelligente » au cœur des nouveaux enjeux d’agilité et de résilience du poste client

Face à une crise telle que celle que nous vivons actuellement, les entreprises doivent innover dans la gestion de leur poste clients et du recouvrement de leurs créances, en s’appuyant sur des indicateurs actualisés attestant de la « réelle » solvabilité de leurs clients. Au-delà de la traditionnelle analyse du bilan, Altares – Dun & Bradstreet propose notamment, via le DunTrade®, un suivi permanent du comportement de paiement des entreprises, permettant de capter les premiers signes annonciateurs de difficultés de trésorerie, pour anticiper les risques de défaillance. Le DAF et le credit Manager peuvent pleinement tirer profit de ces informations « intelligentes » pour sécuriser leurs encours clients, selon des indicateurs de risques mis à jour quotidiennement.

L’association du meilleur de la data et de l’applicatif web : le connecteur Altares au sein de la solution Eloficash

Au cœur de la digitalisation et de l’automatisation des process de gestion du poste clients, la solution Eloficash s’enrichit aujourd’hui des données d’Altares via son connecteur. Elle s’adresse plus particulièrement aux ETI et aux grands comptes français ou internationaux, disposant d’une forte volumétrie de factures BtoB, qui veulent capitaliser sur la data pour gagner en agilité et en résilience dans la gestion de leur poste clients. Totalement intégré, ce nouveau connecteur garantit de bénéficier de la chaîne de valeur data d’Altares dans l’ensemble des mécanismes et traitements d’Eloficash, du workflow à la personnalisation des scénarios de relance, pour anticiper et réagir rapidement. De plus, l’utilisateur accède à l’observatoire des comportements de paiement pour une vision 360° des profils payeurs, et l’alimente en y intégrant ses balances âgées.

Dans le cadre de ce partenariat, la solution Eloficash dotée du connecteur Altares est proposée aux clients et prospects Altares.

« Après l’automatisation des process, le credit management, à l’heure de tous les défis, se doit d’accélérer sa transformation digitale, en exploitant la valeur de la data comme outil d’aide à la décision. Force est de constater que ce partenariat s’inscrit dans cette tendance d’exploiter au mieux des informations financières et surtout comportementales pour détecter des signaux forts et faibles, dans un monde économique en pleine incertitude. » commente Alain Leonhard, CEO de Covline. « A l’image des entreprises, de l’ETI au grand compte, le credit et risk management doit tendre vers toujours plus d’agilité et de résilience pour s’adapter au contexte et en tirer profit».