Revue de presse

LCB-FT : Paris et Bruxelles accordent leurs violons

4 février 2020|

Paru dans l'Argus de l'Assurance. Pour Laurent Luce, expert Compliance chez Altares, cette attitude proactive française s’explique par deux principales raisons : économiquement, plus un État adopte de lois pour lutter contre la corruption