Étude de défaillances et sauvegardes des entreprises en France – T4 et bilan 2022

Master Data : Est-il nécessaire de structurer l’open data ? Webinar – synthèse

27 juin 2019

Partager l'article :

Structurer ses données pour mieux absorber l’open data ou la donnée non structurée.
Structurer ses données pour mieux absorber l’open data ou la donnée non structurée.

Sommaire

[fusion_builder_container hundred_percent= »no » equal_height_columns= »no » menu_anchor= » » hide_on_mobile= »small-visibility,medium-visibility,large-visibility » class= » » id= » » background_color= » » background_image= » » background_position= »center center » background_repeat= »no-repeat » fade= »no » background_parallax= »none » parallax_speed= »0.3″ video_mp4= » » video_webm= » » video_ogv= » » video_url= » » video_aspect_ratio= »16:9″ video_loop= »yes » video_mute= »yes » overlay_color= » » video_preview_image= » » border_size= » » border_color= » » border_style= »solid » padding_top= » » padding_bottom= » » padding_left= » » padding_right= » »][fusion_builder_row][fusion_builder_column type= »1_1″ layout= »1_1″ background_position= »left top » background_color= » » border_size= » » border_color= » » border_style= »solid » border_position= »all » spacing= »yes » background_image= » » background_repeat= »no-repeat » padding_top= » » padding_right= » » padding_bottom= » » padding_left= » » margin_top= »0px » margin_bottom= »0px » class= » » id= » » animation_type= » » animation_speed= »0.3″ animation_direction= »left » hide_on_mobile= »small-visibility,medium-visibility,large-visibility » center_content= »no » last= »no » min_height= » » hover_type= »none » link= » »][fusion_text columns= » » column_min_width= » » column_spacing= » » rule_style= »default » rule_size= » » rule_color= » » hide_on_mobile= »small-visibility,medium-visibility,large-visibility » class= » » id= » »]

Animé par Michaël Lisch, notre Expert Master Data Management et Frédéric Paresy, notre Expert Data, le webinar Altares du 19 juin portait sur la question suivante : « Est-il nécessaire de structurer l’open data ? ».

L’open data : une mine d’or de données

Le décret n° 2017-638 du 27 avril 2017 de la république numérique a ouvert l’accès aux données publiques (open data), ainsi les fournisseurs d’informations sur les entreprises, les acteurs du digital et les grandes entreprises récoltent et intègrent désormais ces données disponibles pour identifier et prospecter plus efficacement certaines entreprises.

Cette profusion de data disponibles est une mine d’or, mais cela nécessite une identification fiable de la source d’informations, avant de pouvoir « structurer ces données pour mieux absorber l’open data ou la donnée non structurée ». La réflexion de ce webinar s’axe sur l’open data BtoB.

L’open data ouvre l’accès à un grand nombre d’informations d’entreprises issues de sources légales diverses et variées telles que l’INSEE, l’INPI et le BODACC, qui ne traitent pas ces données de la même façon.

Vous pouvez ainsi récupérer des données administratives, géographiques, des contacts, des données financières et de mouvement (évolution de l’entreprise), pour enrichir votre référentiel clients, entreprises, fournisseurs.

Qu’est-ce qu’un référentiel ?

Un référentiel est l’ensemble des bases de données contenant vos références dans le système d’informations, gage de la bonne interopérabilité d’un système avec les données qui l’entourent. Le référentiel doit garantir l’unicité et la véracité d’une référence indétournable et incontournable.

Il existe différents types de référentiels :

  • Produits / marques / brevets / certificats / immatriculations…
  • Clients / fournisseur / partenaires
  • Utilisateurs

Données structurées et non structurées : des sources diverses

L’open data se rapproche du big data avec ses données structurées et semi structurées, à lier pour leur donner du sens.

Toutes ces sources d’informations parlent de la même chose (l’entreprise, ses entités, ses implantations, ses dirigeants) mais de manières différentes. Piur exemple, nous pouvons citer les des notions de fermeture juridique et de fermeture économique : 36% des entreprises en liquidation judiciaire sont toujours actives à l’INSEE, cela représente 300 000 sociétés ouvertes à l’INSEE mais fermées par un tribunal de commerce.

Ces sources doivent être structurées, c’est la règle d’or de la gouvernance des données : la maîtrise de son référentiel.

Les données internes aux entreprises sont structurées et semi structurées, l’entreprise fabrique ces informations et les lie aux données du big data qui sont le plus souvent non structurées.

L’objectif est de découvrir comment, en exploitant les données internes et externes, développer votre business, réduire vos risques et optimiser vos coûts ?

webinar master data schema

Révéler la valeur des données

Le référentiel permet de mieux comprendre la data en liant les données entre elles dans un référentiel tiers, clients, fournisseurs, partenaires : information + lien = valeur.

La valeur des données ne se révèle que lorsqu’on les lie entre elles grâce à un référentiel clair.

open data : linkage is value

L’open data vous apporte les éléments de liaison pour rattacher les informations de lieux, les produits et les personnes aux entreprises. Il est donc primordial d’assurer une identification fiable des tiers. En effet, une mauvaise identification entraîne une perte de visibilité et une augmentation du risque fournisseur ou client.

Altares vous apporte son savoir-faire dans la maîtrise des data, garantit l’identification des entreprises (D.U.N.S number), les dirigeants, la conformité des entreprises… Altares n’alimente pas seulement vos bases en données intéressantes, mais assure également un référentiel tiers juste et exhaustif.

Altares restitue au client l’information structurée après contrôle et validation, en y ajoutant la notion de classification qui apporte du sens à l’information.

Visionnez le webinar en intégralité dans la vidéo du replay

webinar master data replay

[/fusion_text][/fusion_builder_column][/fusion_builder_row][/fusion_builder_container]

Altares Dun & Bradstreet

Altares Dun & Bradstreet

Expert de l’information sur les entreprises, Altares collecte, structure, analyse et enrichit les données BtoB afin de les rendre « intelligentes » et faciliter la prise de décision pour les directions générales et opérationnelles des entreprises. Le groupe propose son expertise sur toute la chaine de valeur de la data. Partenaire exclusif en France, au Benelux et au Maghreb de Dun & Bradstreet, 1er réseau international d’informations BtoB, Altares se positionne comme le partenaire de référence des grands comptes, ETI, PME et organisations publiques, en leur offrant un accès privilégié à ses bases de données sur 500 millions d’entreprises dans 220 pays.