Table ronde AFDCC-ALTARES – 22 septembre 2022 de 11h à 13h30 à Vitrolles

Le rôle du directeur financier a radicalement changé ces derniers mois en raison de la crise de la Covid-19 durant laquelle de nouvelles pratiques numériques ont émergé. Cette expansion suppose que le potentiel des données soit pleinement exploité, notamment pour automatiser les processus métier. Bonne nouvelle, cela offre aux directeurs financiers la possibilité d’agir en tant que moteurs de la croissance de l’entreprise.

Les freins à la bonne exploitation des données

Avec la pandémie, les DAF doivent faire plus avec beaucoup moins, puisque la crise coûte cher aux organisations, qui freinent les investissements pour la transformation numérique dont ils ont paradoxalement plus besoin que jamais. La réduction des coûts est une priorité absolue pour redresser la barre, mais cela ne doit pas se faire au détriment des objectifs à long terme des organisations. Comment une entreprise peut-elle se développer et économiser de l’argent en même temps ? La réponse à cette question réside dans la numérisation. Et plus précisément, la numérisation des processus financiers.

Lier la technologie aux données pratiques et à l’analyse des données

La crise de Covid-19 a eu un impact considérable sur la planification des activités. Selon une récente enquête menée auprès de directeurs financiers et de décideurs, 42 % des personnes interrogées adoptent les nouvelles technologies pour améliorer l’efficacité de l’entreprise. Investir dans des logiciels modernes de CRM, de comptabilité et d’ERP est essentiel, mais ce n’est qu’une des pièces du puzzle. Il faut également investir dans une base fiable de données et d’analyses de données, nécessaire pour garder une longueur d’avance sur la concurrence. En outre, cela permet de connaitre les risques et les opportunités commerciales actuels et futurs. Si les directeurs financiers ont une connaissance approfondie des créances en cours auprès de diverses parties, il est cependant peut-être moins évident pour eux de savoir quel est le risque lié à ces créances et s’il risque d’y avoir des problèmes pour les recouvrer ultérieurement. Il est nécessaire pour les directeurs financiers de savoir exactement quels clients doivent quel montant et si les délais de paiement ont expiré ou non, afin de prendre des décisions éclairées.

L’automatisation pour exploiter le potentiel des données

Utiliser l’automatisation n’est possible que si votre organisation dispose de données propres et exploitables. Ce n’est qu’avec des données de haute qualité que les directeurs financiers peuvent améliorer l’efficacité opérationnelle et fournir un avantage concurrentiel. Vous récupérez ce que vous avez investi. Une fois les données nettoyées et structurées, la transformation numérique vous semblera être une tâche rapide. Cela s’applique à tous les processus, de l’accueil de nouveaux clients à la gestion des risques, en passant par l’identification des opportunités, l’optimisation du processus de recouvrement des créances et l’application de la trésorerie. Altares peut vous aider à obtenir des données propres et exploitables, afin de libérer le plein potentiel de vos données.

Le rôle du professionnel du crédit

Historiquement, la gestion du crédit aux entreprises avait pour objectif la réduction des risques, essentiellement en empêchant la livraison de biens et de services aux entreprises qui ne pouvaient (ou ne voulaient) pas payer dans les délais convenus. Aujourd’hui, les professionnels du crédit se concentrent davantage sur la croissance, tout en essayant de trouver un équilibre entre la génération de revenus et une gestion saine des risques. Les directeurs financiers qui utilisent au mieux les données, les capacités d’analyse des données et les technologies modernes ne courent pas le risque que l’automatisation rende leur rôle de professionnel du crédit inutile. Ils peuvent simplement redéfinir leur rôle en déchargeant les membres de leur équipe des tâches administratives, ce qui leur laisse plus de temps pour les projets qui apportent une valeur stratégique à l’entreprise. La transformation numérique a été accélérée dans tous les secteurs. Les professionnels de la finance doivent rester à l’affût des évolutions dans ce domaine, et impliquer plusieurs parties prenantes de l’entreprise dans la gestion des données.

Partager l'article :

Prenez rendez-vous avec un expert