Convention USF 2022 les 5 et 6 octobre à Lyon

Partager l'article :

Retrouvez dans cet article :

Nathalie KESTENER, Partner and Business Development chez Waw Compliance, nous parle du partenariat avec Altares.

Qu’est ce que WAW Compliance ?

WAW (prononcé lettre par lettre) signifie Watch & Warn (regarder et alerter), c’est une solution digitale créée et développée par un avocat et un éditeur de logiciels. Il s’agit de la première plateforme digitale de gestion ultra-simplifiée et en temps réel de la compliance. Elle est 100% française et dotée d’une interface en 24 langues qui intègre tous les principes pour son déploiement à l’international.

A quels besoins répond WAW Compliance ?

WAW est un serveur de « compliance qui centralise le pilotage et la gestion de l’ensemble des données entrant en jeu dans les différents piliers de la compliance et sans limitation (anti-corruption, anti-concurrence, Export-Control, devoir de vigilance, santé & sécurité au travail, droits humains…). Ces éléments sont centralisés dans le noyau WAW Compliance et permettent d’automatiser la collecte d’information, le pilotage des autorisations d’action des salariés ou de tiers et les analyses, le tout journalisé au sein d’un registre pour chaque pilier.

Comment cela fonctionne-t-il ?

Les entreprises transmettent la liste de leurs salariés et leurs coordonnées, ainsi que celles des personnes en charge de chaque thématique d’alerte compliance à couvrir ou à superviser.

Nous envoyons un sms et/ou un mail à chaque salarié avec quelques questions simples auxquelles répondre, et à documenter le cas échéant.

Ce message :

  1. informe des procédures de conformité de l’entreprise,
  2. permet d’interagir avec l’employeur si le salarié constate une impossibilité de respecter les règles de compliance (charge à lui d’illustrer les problèmes rencontrés),
  3. permet au collaborateur de poser des questions et le cas échéant de lancer une alerte (fraude, corruption, harcèlement, anti-concurrence, santé & sécurité…).

La même possibilité existe pour les tiers, notamment les fournisseurs dont l’entreprise souhaite diffuser et faire respecter sa politique conformité avant toute entrée ou pendant la durée de la relation.

Les alertes sont réceptionnées et gérées par le gestionnaire de crise. Les contributeurs peuvent envoyer des questions et lancer des alertes à tout moment.

Qui sont les acteurs de cette solution ?

Les différents acteurs qui interagissent sont les gestionnaires de risques (Compliance officer, directeur des achats, DRH), les salariés, les tiers (fournisseurs et partenaires), le(s) dirigeant(s), mais également des avocats ou des prestataires de conseil en entreprise, qui collaborent à la résolution des problèmes.

Votre solution digitale WAW Compliance est-elle intrusive pour l’informatique des entreprises ?

En aucune façon, WAW Compliance est une solution externe. Mais votre question sous-entend 2 sous-thèmes :

  • La structuration des alertes reçues et des actions menées : le journal de crise garde la mémoire des évènements, les sauvegardes sont effectuées en France sur des serveurs sécurisés, et les événements sont horodatés.
  • Le respect de l’intégrité informatique des entreprises : WAW Compliance est totalement indépendant du système informatique de l’entreprise. Les connexions s’effectuent vers la plateforme WAW Compliance située en France et sécurisée. Elle est RGPD compliant tout comme notre société, qui est déclarée au barreau de Paris car présidée par un avocat.

Avoir un avocat comme tiers commun de confiance pour les salariés et les employeurs, avouons que c’est rassurant !

Vous venez de parler de RGPD : que faites-vous de ces données ? WAW Compliance permet-elle une géolocalisation des alertes ?

La technique est très souvent en avance sur la loi et notre technologie est en avance sur l’existant. Mais nous sommes conformes à la loi, nous avons pris donc le parti de ne pas intégrer de géolocalisation tout en étant extrêmement efficace. WAW Compliance repose sur le consentement, le mode déclaratif et ne fait ni croisement de données, ni surveillance, ni géolocalisation. C’est le digital au service de l’humain.

Les données sont stockées selon les prescriptions de la CNIL et effacées au terme du délai légal.

Votre solution WAW Compliance est-elle agile ?

Si par agilité vous entendez rapidité de mise en œuvre, la réponse est oui. Par exemple, une fois la liste des salariés transmise par l’employeur, nous pouvons déployer notre solution en 1 journée jusqu’à 20 000 salariés.

Si par agilité vous entendez adaptabilité, la réponse est également oui. Notre solution est :

  • multi sites, multi lingue, multi pays,
  • multi supports (PC, tablette, smartphone…),
  • multi plateformes (Windows, Apple, Android).

Et si par agilité vous entendez simplicité, la réponse est encore une fois oui. Nous proposons :

  • une version essentielle avec les caractéristiques strictement nécessaires et sur étagère (déployable en 1 journée, multi sites si besoin, système d’alerte et de gestion d’alertes, sauvegarde horodatée, plateforme français-anglais),
  • une version grande échelle aux fonctionnalités étendues (journalisation complète sur la blockchain donc infalsifiable, personnalisation des contenus, customisation de l’interface, plateforme multi lingue 24 langues).

Pourquoi avoir mis en place un partenariat avec Altares ?

En premier lieu c’est une rencontre d’hommes, entre Laurent Luce chez Altares et Christophe Curtelin, le CEO de WAW Compliance, par ailleurs avocat associé au cabinet Vasco.

Chez WAW Compliance, les fonctions logicielles liées à notre programme permettent d’en contrôler tous les aspects de façon centralisée :  

  • lancement d’alertes (conforme avec la nouvelle directive européenne),
  • pilotage de conflits d’intérêt,
  • diffusion de charte éthique (salariés et fournisseurs),
  • formation (e-learning, registre présentiel et distanciel),
  • cadeaux et invitations (diffusion procédure et autorisation).

Une seule chose manquait : l’évaluation des tiers, et nous n’étions pas en capacité de répondre à ce besoin.

Nous nous sommes dirigés vers Altares, le groupe expert en données sur les entreprises, notamment avec sa solution indueD qui est complémentaire et s’intègre parfaitement dans WAW Compliance.

Les équipes techniques et projets se sont rencontrées et entendues sur l’intégration de la solution Altares indueD afin de compléter WAW Compliance, d’en faire une solution unique et globale de pilotage de tout le programme anti-corruption, et répondre aux attentes de tout régulateur et de la norme ISO 37001.

Qu’apporte ce partenariat aux clients d’Altares ?

Le compliance officer ou le directeur des achats qui a souscrit à indueD a la possibilité avec WAW Compliance d’obtenir une remontée d’information sous forme d’alertes en temps réel, en cas de dégradation de la situation de son fournisseur sur les critères de risques proposés par la solution indueD et en fonction de sa propre appétence au risque.

L’information est immédiate et donc la capacité de réaction et de décision grandement améliorée.

Pour en savoir + sur Waw Compliance, rendez-vous le 8 avril pour le webinar « Comment centraliser l’ensemble de votre processus de Compliance ? » durant lequel Nathalie Kestener prendra la parole.