Le commerce de détail d’habillement enregistre enfin des chiffres de sinistralité qui s’améliorent. Dit autrement : il y a encore de la casse au sein des boutiques de mode en 2017,mais celle-ci tend clairement à se modérer.

 

Télécharger la revue