[su_column]

Les paiements se durcissent de nouveau en Europe.

La recrudescence des retards de règlement de plus de 30 jours, notamment au Royaume-Uni et en Italie, repousse la moyenne européenne au-delà de 13 jours. La France conserve son fauteuil de numéro 3 en Europe même si les délais s’allongent sensiblement dans le secteur public

Après avoir approché 15 jours de 2013 à 2015, les retards de paiement des entreprises européennes ont reculé progressivement jusqu’à passer sous le seuil des 13 jours en début d’année 2018. Mais, le deuxième trimestre refroidit l’enthousiasme des fournisseurs et sous-traitants ; les règlements sont de nouveau décalés de plus de 13 jours. Moins d’un client européen sur deux (46,1%) paye l’ensemble de ses factures à l’heure.

[/su_column]

[su_column class= »center »]
[member_container show= »non-members »]
[su_tabs]
[su_tab title= »Se connecter »][ihc-hide-content ihc_mb_type= »show » ihc_mb_who= »reg » ihc_mb_template= »3″ ]
[/ihc-hide-content]

[/su_tab]
[su_tab title= »S’inscrire »]

[supsystic-popup-content id=101][/su_tab]
[/su_tabs]
[/member_container]

[member_container]
Télécharger l’étude (print)

 

Télécharger l’étude interactive
[/member_container]

[/su_column]
[su_divider]