6702 défaillances d’entreprises en France au 3e trimestre 2020

3 procédures sur 4 mènent à la liquidation judiciaire

Les entreprises retiennent leur souffle, mais la proportion croissante de liquidations judiciaires inquiète

L’expert de la donnée d’entreprise Altares dévoile aujourd’hui les chiffres des défaillances en France au 3e trimestre 2020. Le nombre des procédures est toujours à la baisse et atteint un niveau jamais vu depuis 1989. Mais la proportion de liquidations judiciaires augmente très nettement et touche désormais 3 entreprises en défaillance sur 4, révélant une fragilisation alarmante du tissu économique.

Thierry Millon, directeur des études Altares : « Malgré un rebond de 16 % au 3e trimestre, le PIB reste 5 % en-deçà de son niveau d’avant crise. Et pour autant, a l’instar des données qu’Altares relève depuis le début de l’année, les défaillances d’entreprises sont extraordinairement contenues.

Depuis janvier, les tribunaux ont prononcé 24 000 ouvertures de procédures collectives, soit le plus bas niveau de défaillances depuis plus de 30 ans. L’Etat, qui a très tôt mis en place des mesures de soutien (chômage partiel, PGE, report des cotisations et aménagement des règles de cessation de paiement, etc.) a permis aux entreprises de tenir le choc, jusqu’à maintenant.

Plusieurs signaux nous alertent cependant, en particulier la proportion grandissante de liquidations directes, révélatrice d’entreprises qui ont sans doute trop attendu pour se déclarer en cessation et ne peuvent plus être sauvegardées. »

Un niveau de défaillances au plus bas depuis trente ans

Le nombre de défaillances augmente cet été par rapport aux mois précédents avec 6702 procédures comptabilisées. Un niveau qui reste très en-deçà (-35,4 %) de ce qui était observé sur la même période en 2019.

Il faut remonter à plus de trente ans (1989) pour trouver des données aussi peu élevées sur 12 mois glissés (37500) à fin septembre.

Ce 3e trimestre compte 2000 liquidations judiciaires de moins qu’un an plus tôt mais cela traduit-il vraiment une amélioration aussi forte qu’il y parait ? Probablement pas.

Téléchargez l’étude défaillances d’entreprises T3 2020