RSE

Limiter son empreinte carbone

Avec les 3 niveaux de Scope, les entreprises disposent des outils pour identifier leur empreinte carbone, mais c’est bien le Scope 3, et donc la chaine de valeur avale à la production, qui génère une grande partie de cette empreinte.

La politique RSE de l’entreprise peut prévoir de réduire l’émission des gaz à effet de serre, de privilégier les modes de transport doux et de limiter les déplacements (bilan carbone). Les multinationales sont particulièrement concernées, avec des filiales à l’étranger. On peut noter par ailleurs que, hormis la norme iso 26000 de l’AFNOR, il n’existe pas de normes internationales mais plutôt des principes directeurs donnés par l’OCDE tels que le respect des droits de l’homme et de l’environnement, la lutte contre la corruption, et un code de conduite raisonnable dans les relations professionnelles.


Notons également que l’empreinte carbone des entreprises est issue, majoritairement, des relations commerciales avec les fournisseurs. L’impact carbone de ces fournisseurs sur les livraisons de matières premières, et leur empreinte carbone issue de leurs propres ODD, vont considérablement impacter l’empreinte carbone des entreprises qui font appel à eux. Il est donc impératif de bien identifier les actions et initiatives RSE des tiers fournisseurs via une politique d’achats responsables.

Prenez rendez-vous avec un expert