défaillances régions de France 2023

Défaillances d’entreprises 2023 : des régions plus touchées que d’autres

26 février 2024

Sommaire

Le 18 janvier dernier, Altares publiait son étude sur les défaillances d’entreprises du 4ème trimestre de l’année passée, ainsi qu’un bilan sur l’ensemble de l’année 2023. Le nombre de défaillances annuelles était en augmentation de 36% par rapport à 2022, avec 57 729 procédures.

Après avoir été maintenues à flot grâce aux mesures anti-crise Covid du Gouvernement, une phase de rattrapage avait eu lieu, puis a laissé place à une nouvelle phase plus structurelle, comme le commentait Thierry Millon, directeur des études Altares. Cette phase est davantage liée à un environnement économique très tendu : inflation, taux d’intérêts en hausse, baisse de la consommation des ménages…

Penchons-nous sur la répartition des procédures par régions, avec un focus sur une fortement touchée par l’augmentation des défaillances d’entreprises, et sur celle qui s’en sort le mieux.

carte France défaillances en régions 2023

Occitanie : une forte hausse des défaillances

évolution défaillances d'entreprises 2022/2023 défaillances en régions

Avec 5329 défaillances en 2023, soit +39,5% par rapport à 2022, la région Occitanie connaît la hausse la plus importante de France.

Trois départements en particulier accusent une très forte augmentation du nombre d’ouvertures de redressements et liquidations judiciaires, supérieure à 70%.

C’est le cas des Hautes-Pyrénées (185 ; +76%), de l’Aveyron (161 ; +75%) et de la Lozère (40 ; +74%). Parallèlement, la meilleure performance est à mettre à l’actif de l’Aude qui limite l’augmentation des défauts à seulement 20% (312), un taux deux fois inférieur à celui de l’ensemble de la région.

Un volume de défaillances conforme aux prévisions.

Le nombre d’emplois menacés est de 15 000 contre 12 200 en 2022.

Les défaillances par taille d’entreprises

Les TPE concentrent l’essentiel des défaillances (93 %), avec plus de 4 850 entreprises de moins de 10 salariés qui ont défailli en 2023, un nombre en augmentation de 39,7 %.
Pour les PME, la tendance accélère fortement, tout particulièrement chez celles comptant entre 10 et 49 salariés, avec 324 jugements en redressement ou liquidation directe, soit une hausse de plus de 50 % sur un an (52,1 %).
Le nombre de cessations de paiement de sociétés de 50 salariés et plus se stabilise à 21 procédures.
Les défaillances représentent 15 000 emplois contre 12 200 en 2022.

Les défaillances par secteurs d’activité

Seul un secteur d’activité enregistre un recul des défaillances : -6,1% pour l’élevage.

Les activités qui ont le plus souffert sont l’hébergement avec +77,3% de défaillances, les activités de réparation avec +100% et chasse, pêche et forêt avec +109,1%.

Hauts-de-France : la région qui a le moins souffert des défaillances

évolution défaillances Hauts-de-France 2022/2023 défaillances en régions

Avec 4 542 défaillances d’entreprises en 2023, représentant une augmentation de 26% comparé à 2022, le volume des défaillances approche le niveau observé en 2016. La région enregistre la tendance à l’augmentation la moins sévère de France (36% pour la moyenne de la France).

Au regard du contexte inédit de « permacrise » dans lequel les entreprises naviguent depuis 4 ans, les seuils de défaillances, s’ils sont élevés, ne sont pas une surprise.

15 200 emplois ont été menacés en 2023 contre 14 300 en 2022.

L’Aisne avait doublé le nombre de ses défauts d’entreprises en 2022 ; la situation se corrige en 2023 avec un fort recul de 18%. La Somme ferme la marche avec une augmentation de 34% du nombre de défauts soit 323 à peine plus que les 317 de 2019.

Les défaillances par taille d’entreprises

Les TPE concentrent l’essentiel des défaillances (93 %), et pour les PME, la tendance est comparable pour les sociétés de moins de 50 salariés (281 procédures) dont le nombre de cessations de paiement augmente de 27%. Les PME comptant plus de 50 salariés (27) limitent la hausse à 13%. 308 défauts de PME (plus de 10 salariés) ont ainsi été enregistrés en 2023, un nombre au plus haut depuis 2015.

Les défaillances par secteurs d’activité

Plusieurs secteurs d’activités enregistrent un recul des défaillances : -5,6% pour les « autres activités », -17,4% pour l’agriculture, -38,5% pour chasse, pêche et forêt, -41,9% pour l’élevage. Les activités qui ont le plus souffert sont l’information et communication avec +75,8%, et les autres activités d’information & communication avec +89,5%.

Vous voulez découvrir les chiffres des défaillances des autres régions de France pour l’année 2023 ?

Rendez-vous sur notre page dédiée.


Découvrez tous les focus régions

Altares Dun & Bradstreet

Altares Dun & Bradstreet

Expert de l’information sur les entreprises, Altares collecte, structure, analyse et enrichit les données BtoB afin de les rendre « intelligentes » et faciliter la prise de décision pour les directions générales et opérationnelles des entreprises. Le groupe propose son expertise sur toute la chaine de valeur de la data. Partenaire exclusif en France, au Benelux et au Maghreb de Dun & Bradstreet, 1er réseau international d’informations BtoB, Altares se positionne comme le partenaire de référence des grands comptes, ETI, PME et organisations publiques, en leur offrant un accès privilégié à ses bases de données sur 500 millions d’entreprises dans 220 pays.

Bienvenu sur notre espace d’aide en ligne, veuillez choisir une des options ci-dessous.

Prenez rendez-vous avec un expert