Petit-déjeuner débat AFDCC – le 20 Octobre, à Lyon

Retrouvez dans cet article :

AURA

3022 défaillances d’entreprises en 2021

  • Un niveau de défaillances étonnement bas, en chute de 12,3 %
  • La région championne des procédures de sauvegarde
  • Tous les départements concernés par la baisse des défaillances
  • Une remontée des défaillances à anticiper en 2022

Altares a publié le 18 janvier dernier son étude Défaillances et sauvegardes d’entreprises en France au 4ème trimestre et bilan 2021, réalisée par Thierry Millon, Directeur des études Altares. Voici un aperçu des chiffres de la région Auvergne-Rhône-Alpes.

Avec 3022 entreprises placées en redressement ou en liquidation judiciaire dans la région, le niveau de défaillances recule de plus de 12 % en 2021 après une baisse de 42 % observée en 2020. Cette tendance favorable témoigne de l’efficacité des aides de l’État tout au long de cette année 2021 marquée par une reprise économique soutenue. Mais le débranchement progressif des aides, les difficultés d’approvisionnement en matières premières et l’envolée des prix menacent de fragiliser les trésoreries des entreprises.

A ces défaillances observées en Auvergne-Rhône-Alpes s’ajoutent 105 ouvertures de procédures de sauvegarde. Ce dispositif de prévention, accessible exclusivement aux entreprises qui ne sont pas encore en cessation de paiement, favorise leur réorganisation. C’est en Auvergne-Rhône-Alpes que ce recours a été le plus utilisé devant l’Île-de-France (92) et la Nouvelle-Aquitaine (89).

C’est dans le Cantal que la baisse des défaillances est la plus forte en 2021 (-40 %). Chaque mois, moins de 3 entreprises ont défailli dans le département.

Viennent ensuite la Loire (-18 %, 27