Le 21 janvier dernier, Altares dévoilait les premiers chiffes de son étude Défaillances et sauvegardes d’entreprises du 4ème trimestre ainsi que le bilan 2019. Le 28 janvier, nous dévoilions l’étude complète réalisée par Thierry Millon, Directeur des Études Altares.

La presse print, numérique, radio et télévision a largement réagi sur le sujet.

Le nombre de défaillances d’entreprises françaises pour l’année 2019 s’élève à 52 002, soit une baisse de 4,8%, une bonne nouvelle et du jamais vu depuis 10 ans, comme le rapportait Marie Dupin dans sa chronique quotidienne (voir vidéo ci-dessous). Certains secteurs s’en sortent mieux que d’autres, notamment le secteur des boulangeries-pâtisseries avec -13% de défaillances, -5% dans le secteur de la construction. « Dans le classement des commerces épargnés par la sinistralité, la pharmacie figure en bonne place. « Le nombre d’officines entrées en redressement ou en liquidation judiciaire en 2019 a baissé de 10,8 % par rapport à 2018 » ». (Le Moniteur des Pharmacies) A l’inverse, lesecteur de l’imprimerie enregistre +87% de défaillances, et les conducteurs de taxis victimes de la concurrence des VTC ont vu une hausse de leurs défaillances de 10%. De même, « quand on regarde plus précisément les chiffres qui concernent les opticiens, le dernier trimestre a été marqué par des chiffres au-dessus de ceux des trimestres précédents. » (L’OL Mag).

La chronique Dupin Quotidien du 21 janvier 2020

Les Echos appellent cependant à se montrer vigilants et à ne pas « se réjouir trop vite. […] Le chiffre de 52 000 défaillances ne doit pas masquer que le nombre d’emplois détruits par la sinistralité entrepreneuriale est supérieur aux années précédentes. Pour être précis, la hausse volumique est de 1,6 % soit 175 000 personnes. ».

De plus, les PME étaient particulièrement en difficulté, et « si on regarde dans le détail, ce n’est pas du tout brillant pour les PME et les TPE. Les trois-quarts des entreprises qui mettent la clé sous la porte on moins de trois salariés. Et on constate une hausse de 13,8% de défaillances pour les PME de plus de 50 salariés. » rapporte BFM avec RMC. Une « réalité douce-amère », l’expression reprise par L’Usine Nouvelle.

«Les difficultés sont plus particulièrement prononcées sur les sociétés de 50 à 99 salariés dont les défaillances ont crû de 20% en 2019 et de 33% sur le seul dernier trimestre » (Challenge).

Cependant, l’amélioration reste notable pour l’année passée, en particulier si l’on prend en compte « les lourdes répercussions du mouvement des gilets jaunes », « le dernier trimestre signe même le meilleur chiffre depuis le 4e trimestre 2007 » reprennent Les Echos Investir.

La Tribune revient sur les chiffres des régions, soulignant que « la Normandie (-9,7%), les Pays de la Loire (-8,6%) et les Hauts-de-France (-7,2%) tirent leur épingle du jeu. Arrivent ensuite le Centre-Val-de-Loire (-5,7%) et l’Occitanie (-5,2%). En revanche, la Bourgogne-Franche-Comté (+2,1%), Provence-Alpes Côte d’Azur (+0,7%) et la Corse ont enregistré une augmentation des défaillances. »

BFM Business reprend les chiffres des défaillances dans un graphique comparatif, de 2015 à 2019.

Le 31 janvier, France 3 Champagne-Ardenne revenait sur les chiffres de la défaillance de la région, et donnait la parole à Thierry Millon, qui évoque les mauvais chiffres 2018, et l’impact d’une défaillance de moyenne ou grande entreprise sur ses sous-traitants et fournisseurs.

Le 12/13 Champagne-Ardenne du 31 janvier 2020 (à 3 mn 25)

« La question est probablement désormais de savoir si 2020 tiendra encore » (Boursier)

« Comment va se passer l’année qui s’ouvre ? La croissance est attendue par les économistes à un niveau comparable à celui de 2019, c’est-à-dire de 1,2 % à 1,3 %. Ce qui fait dire à Thierry Millon que, « pour 2020, il n’y a pas de crainte d’une forte hausse du nombre de défaillances mais il paraît peu probable que l’on descende sous le seuil de 52.000 procédures collectives. Nous pourrions être aux alentours de 53.000 défaillances sur l’année qui commence », estime-t-il. » (Les Echos)