Achats

Le monitoring risque de vos fournisseurs : compliance, risque financier, et RSE

Que ce soit pour vos fournisseurs actuels ou ceux avec qui vous envisagez de travailler, il est nécessaire de disposer en temps réel de trois données essentielles que sont les données de conformité, de risque de défaillance financière et de RSE.

Ces trois piliers sont essentiels dans l’évaluation de vos tiers fournisseurs et requièrent d’accéder à de nombreuses données issues de sources multiples et variées, en particulier avec des tiers fournisseurs situés hors du territoire. Il est ensuite nécessaire d’agréger l’ensemble de ces données de manière cohérente, lisible et exploitable.

Il est donc crucial d’accéder à des sources fiables, récentes et pertinentes dans un environnement international et de conjuguer une mise en œuvre et une lecture accessible par les collaborateurs qui vont œuvrer à l’analyse des fournisseurs et agréger des recommandations basées sur ces trois piliers.

Les données de conformité permettent de mesurer l’honorabilité de vos fournisseurs, que vous soyez assujetti ou non aux lois anti-corruption locales. Un certain nombre de PME et d’ETI situées en-dessous des seuils de la loi Sapin 2 par exemple, opèrent néanmoins une analyse de leurs fournisseurs dans le but de rassurer les investisseurs et actionnaires, clients et collaborateurs.

Souvent cité pour les clients, le risque financier présente un indicateur pourtant essentiel pour les fournisseurs. Le fait que certains soient en risque de défaillance peut engendre un risque fort de rupture logistique. Les indicateurs tels que le Paydex ou encore le FPI (Frequency Payment Index) sont des informations importantes qui permettent de présager de la pérennité de vos fournisseurs.

En combinant l’analyse du respect des encours fournisseurs (grâce au Paydex Altares) et la proportion des fournisseurs payés avec un retard grave (FPI30+) ou critique (FPI90+), Altares est en mesure d’anticiper le risque de défaillance entre 6 et 12 mois pour les TPE et PME et 2 ans et plus pour les ETI et GE.

« Une entreprise qui paie ses fournisseurs avec un retard supérieur à 30 jours a un risque 6 fois plus élevé d’être en cessation de paiement dans l’année »
Enfin, la RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprises) va orienter le regard que vous portez sur vos fournisseurs vers un angle éthique, devenu cher à vos clients et investisseurs.

Prenez rendez-vous avec un expert